SAUMUR BLANC


Le vin


Production annuelle : 19 000 hl

Rendement de base : 60 hl/ha

Cépages : Chenin (80 % minimum), Chardonnay, Sauvignon


Dégustation


A l'oeil : Robe jaune or soutenue.

Au nez : Le tuffeau apporte finesse et légèreté.Arômes de fruits blancs compotés, fleurs blanches et note caractéristique finement minérale de poussière de tuffeau.

En bouche : Plutôt souple, parfois très dense, fins et coulants. Fin de bouche fraîche et équilibrée.

Température de service :10°.

Harmonie des mets et des vins : les saumurs blancs magnifient les poissons (filet de daurade, blanquette de poisson..) et les fromages à pâte pressée (Cantal, Comté, Beaufort…).

Potentiel de garde : Vins souples à consommer dans les cinq ans. Les vins blancs les plus concentrés s’étoffent à la garde (5 à 15 ans).


Le vignoble


Localisation : L’aire d’appellation englobe 27 communes du Maineet- Loire, 3 de la Vienne et 2 des Deux-Sèvres.


Superficie : 390 ha


Histoire : Capitale des Huguenots sous Henri IV, Saumur est dès le XIIème siècle une importante place de négoce des vins du fait des conditions topographiques idéales (cf. «Saumur Brut»). Aujourd’hui la plupart des grandes maisons de négoce régionales ont encore leur siège dans ce secteur.


Sols : Le vignoble est dispersé en îlots, sur les buttes de tuffeau (craie) et les affleurements sénoniens ou éocènes.


Climat : Océanique tempéré, mais les collines du Saumurois freinent les vents d’ouest ; les parcelles les plus éloignées de la Loire subissent donc une influence continentale.


À découvrir